Contact: 06.69.57.36.64
yann.marek@gmail.com

Explications

Pour bien chanter et bien travailler sa voix il faut vous mettre
dans de bonnes conditions physiques et vocales.
Choses à éviter juste avant de chanter :
Dormir
Sport / efforts physiques
Manger
Boisson gazeuse
Chose à faire juste avant
et pendant votre session de chant :
Détendre le corps
Etre dans un lieu propice
Evacuer le stress
Avoir envie de chanter
Pour cela, conditionnez votre respiration pour qu’elle soit
la plus détendue possible et la plus préparée possible au travail vocal.
1 – Inspirer lentement et doucement
( le plus souvent par le nez en restant le plus relaxé possible )
C.à.d. :
Votre inspiration devrait durer environ de 3 à 5 secondes de manière continue et sans à-coups.
Ne prenez pas trop d’air, autrement vous risquez de vous essouffler ou de vous hyper-ventiler.
2 – Inspirer sans effort
C.à.d. :
Lorsque vous inspirez avant de chanter, ne vous prenez pas pour un apnéiste.
Vous n’êtes pas en train de faire un sport, bien au contraire.
Chanter utilise plus ou moins la même quantité d’air que parler
( à volume sonore égal bien sûr).
Vous devriez avoir les mêmes sensations. Comparez !
3 – Inspirer profondément
C.à.d. :
C’est là que l’on peut parler de
« Respiration ventrale » :
a) – Pourquoi le ventre et comment ?
Techniquement, le diaphragme va tirer et allonger les poumons vers le bas
jusqu’à pousser les intestins et l’estomac qui se situent juste en dessous.
Ils se compresseront principalement vers l’avant mais également sur les côtés et vers l’arrière.
On peut remarquer que les côtes flottantes s’ouvrent aussi légèrement .
Résultat : le ventre se gonfle.
b) -Pourquoi faire ?
Pour le chant, le but n’est pas de prendre un maximum d’air.
L’intérêt est de stocker son air de la manière la plus confortable possible.
Pour cela il faut créer un maximum d’espace pour votre air
pour qu’il ne soit pas compressé dans la partie supérieur ede vos poumons.
Il ne faut pas que l’air retenu vous gêne dans le placement et le fonctionnement de votre voix.
Il faut éviter que vous luttiez pour maintenir et contrôler cet air.
Vous devez juste prendre la quantité nécessaire
pour chanter votre phrase, comme lorsque vous parlez.
Il faut avoir un surplus d’air minimal voir quasi inexistant après avoir chanté votre phrase.
Pensez et imaginez que vous utilisez une partie de votre corps
plutôt qu’une partie de vos poumons pour stocker cet air.
Bien sûr l’air dans n’importe quel cas est dans les poumons.
Très souvent on aura tendance à vouloir se prouver
que l’on a pris de l’air en gonflant la partie supérieure
de la cage thoracique alors que dans les faits on obtient l’effet inverse
en empêchant ses poumons de se remplir au maximum.
Les symptômes visuels typiques d’une mauvaise inspiration sont :
– Les épaules qui se lèvent
Et/ou
– Le thorax qui se soulève
Et/ou
– Le ventre qui se creuse.
Dans un premier temps surveillez-vous dans un miroir.
Attention ce sont des réflexes difficiles à changer et qui reviennent très régulièrement.
4 – Expiration fluide et douce
Il faut savoir expirer de manière continue du début
jusqu’à la fin de votre souffle sans à-coups.
Relâchez en douceur votre souffle .
C.à.D.:
Laissez votre air s’échapper de vos poumons tout seul.
Ne le poussez pas en dehors de vos poumons en contractant votre ventre.
Il faut savoir que ce que vous faites pour votre souffle,
vous le ferez pour votre voix.
Il faut céer une cohérence entre voix et souffle, surtout pas de conflit !
Lorsque vous chantez votre corps gère le souffle et votre cerveau la voix.
Le fonctionnement est le même que lorsque
vous soupirez mais de 3 à 10 fois plus lentement.
Comparez !

Adresse

123chantez
8 place Gabriel Péri,
69007 Lyon, France
Tel: 06.69.57.36.64
Website: www.123chantez.net
Email: yann.marek@gmail.com

Google Map


View Larger Map